Après le brame du cerf

Le brame du cerf est terminé.  La forêt est désormais silencieuse. 

La rencontre inattendue d’un cerf élaphe  en totale quiétude avec une allure paisible  est toujours magique.

Nos marches en forêt nous révèlent souvent d’agréables surprises, telle que la vision même fugace d’un cerf et des biches .

Aujourd’hui je déplore de ne pouvoir rencontrer des renards qui sont aujourd’hui piégés et traqués. Il y a 15 ans en arrière, ils nous arrivaient de les apercevoir.

J’ai l’impression que cet animal diurne adopte  progressivement une attitude nocturne.

Dans les « traditions paysannes », il était respecté.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Photographie non libre de droits