Chenille de Diane (Zerynthia polyxena)

Ma première Diane (Zerynthia polyxena) a été vue le 05 avril 2021 sur les bords du Gardon d’Alès.

La forme et la couleur des ailes confèrent à ce papillon une beauté singulière.

Je trouve fort dommage que sa préservation ne soit pas prise avec beaucoup de considération.

Je surnomme le potager  « le Jardin de Diane » en l’honneur de ce joli papillon dont la présence est lié à sa plante hôte : l’aristoloche pistoloche.

Cette année, la succession de fortes gelées au printemps m’a beaucoup interrogée sur l’évolution de ce papillon.

Si les années précédentes leur vol au jardin était fréquente. Cette année, seulement deux spécimens ont été observés.

Une ponte a été effectuée dans le même secteur que les années précédentes. Aujourd’hui deux chenilles ont été découvertes.

C’est un vrai plaisir de pouvoir les observer. Pour les préserver,  la consigne est de ne pas de débroussailler dans les stations d’aristoloches.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Photographie non libre de droits