Tournepierre à Collier Arenaria interpres

Ce début d’année nous amène à fréquenter la Camargue . Chaque fois la lumière est différente. Elle va donner un attrait particulier à la photo.

L’éclairage en photo conditionne l’intérêt d’une  image .

Il est dommage sur la première image d’avoir la tête dans l’ombre du corps même si l’attitude est singulière.

La deuxième photo apporte une autre ambiance par un éclairage direct .

C’est toujours magique de voir le tournepierre à collier manger une moule.

On s’aperçoit que cela demande un savoir faire, une force et une dextérité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Photographie non libre de droits