Tournepierre à Collier Arenaria interpres

Ce début d’année nous amène à fréquenter la Camargue . Chaque fois la lumière est différente. Elle va donner un attrait particulier à la photo.

L’éclairage en photo conditionne l’intérêt d’une  image .

Il est dommage sur la première image d’avoir la tête dans l’ombre du corps même si l’attitude est singulière.

La deuxième photo apporte une autre ambiance par un éclairage direct .

C’est toujours magique de voir le tournepierre à collier manger une moule.

On s’aperçoit que cela demande un savoir faire, une force et une dextérité.

Share

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Photographie non libre de droits
%d blogueurs aiment cette page :